Conseils Safaris

roverCompte tenu de l’activité des animaux de la savane, les safaris commencent en général tôt le matin, au lever du soleil, et peuvent se terminer au coucher du soleil. Les Big Five sortent et sont bien plus actifs au lever et coucher du soleil. Un safari est un voyage d’aventure, ce n’est pas des vacances farniente ! On parcourt en moyenne 90km par jour et les 4×4 (de bonne composition) ne peuvent absorber les pistes en mauvais état. On retrouve souvent les mêmes éléments dans les véhicules (4×4) : paire de jumelle, un kit médical, de l’eau minéral et parfois des livres sur la faune et la flore. Le chauffeur et le guide sont une seule et même personne, et sa personnalité et son professionnalisme vont faire toute la différence pendant votre voyage. Ils sont en général formés et très qualifiés : parlent français (en plus de l’anglais et leur langue maternelle), peuvent réparer le véhicule en cas de problème et connaissent bien la faune locale.  Chez certains voyagistes, le guide chauffeur vous accompagne dès votre arrivée à l’aéroport. En général, on arrive la veille du safari, afin de récupérer du long voyage en avion et aussi pour vous briefer sur l’organisation du séjour.

Les nuits ont lieu dans des lodges, camps dans les réserves, ce qui veut dire une chose : les animaux peuvent approcher de très près les lieux de villégiature. Mais pas de panique, les animaux ont peur de l’homme et des équipes (des voyagistes) sont présents pour assurer votre sécurité en cas de pépin (c’est très rare). Comme pour les safaris à pied (où vous êtes tout le temps accompagné), vous devez observer des règles de sécurité basiques pour éviter tout danger (Mettez des couleurs neutres, couleurs de la savane, pour vous fondre dans le paysage, et mettez tous vos appareils électroniques sur silencieux et enlevez les flashs. Il faut aussi parler à voix basse et ne pas faire de gestes brusques.

 

Autre élément important : pensez à laisser un pourboire en fin de séjour au chauffeur guide, on conseille de laisser en général 20 dollars par jour et par chauffeur guide (à répartir avec tous les autres voyageurs du 4×4), et aussi un pourboire aux porteurs lors des arrivées dans les camps ou lodges (en moyenne 2 dollars par porteur et par jour).

 

Pensez à prendre des bagages souples (plus pratiques à transporter, et à soulever pour les porteurs), une batterie de secours et une carte mémoire à grande capacité pour votre appareil photo.

Que mettre dans ses bagages ? Vêtements léger et en coton pour la journée, et pulls pour le soir (soirées fraîches).

N’oubliez pas d’être à jour dans vos vaccins (fièvre jaune, hépatite A) et n’oubliez pas l’anti-moustique aussi…